Visibilité locale des entreprises : 4 bonnes pratiques à adopter en 2022

Cette année plus que jamais, la présence digitale des entreprises a forgé l’opinion des Français. Une enquête de l’IFOP réalisée pour Guest Suite a même prouvé l’impact des avis clients sur les décisions d’achat des consommateurs. Désormais, ils sont une majorité à considérer la réputation comme le critère de choix numéro un d’une entreprise, devant la proximité géographique et la publicité. 75 % des Français consultent régulièrement les avis clients pour obtenir plus d’informations vis-à-vis des prestations et de l’expérience en point de vente et 95 % de ces derniers étudient également le sens du client des professionnels en lisant les réponses apportées à leurs avis. Et l’année 2022 ne fera que confirmer ce besoin de perfectionner votre présence et réputation sur Internet. 

En 2022, plus que jamais, les entreprises vont devoir réussir à gagner en visibilité auprès de prospects à proximité. Pour ce faire, elles pourront miser sur les avis clients et l’optimisation de leurs profils en ligne. Encore faut-il connaître les actions qui vont permettre de se démarquer de la concurrence pour attiser la curiosité des consommateurs, rassurer et convaincre des prospects qualifiés de se rendre en point de vente, puis les accompagner jusqu’à l’acte d’achat. Guest Suite vous livre les bonnes pratiques incontournables pour 2022 et vous explique comment les utiliser à bon escient pour accroître votre visibilité auprès d’un public local. 

Bonne pratique #1 - De nouveaux indicateurs de performance pour piloter votre visibilité locale

Nous le mentionnions en introduction de cet article, l’IFOP a prouvé l’impact des avis clients en ligne sur les décisions d’achat des Français. En 2022, le suivi des stratégies de Presence et de Review Management, qui permettent d’accroître la visibilité locale des entreprises, va continuer de se professionnaliser pour prouver leur influence sur la croissance des entreprises. 

L’équipement de solutions de Presence Management externes va devenir crucial pour piloter et optimiser la présence digitale de plusieurs points de vente. Car présenter des informations homogènes à travers le nombre croissant d’annuaires, moteurs de recherche ou encore d’applications GPS va devenir plus complexe pour obtenir un bon référencement local et attirer des prospects qualifiés. Ces solutions externes présentent non seulement l’avantage d’une vision d’ensemble des plateformes et points de vente, mais elles offrent également plus d’indicateurs de performance. À l’inverse de Google Business Profile par exemple, elles affichent des données à plus de trois mois et présentent les taux de conversion de fiche à demande d’itinéraire par exemple. 

Côté Review Management, le calcul du chiffre d’affaires influencé par les avis clients va finir par prouver le retour sur investissement des avis clients. À travers le taux d’influence des avis, c’est-à-dire le pourcentage de clients s’étant rendus en point de vente ou ayant finalisé leur achat grâce aux avis, les entreprises vont pouvoir mieux répartir leurs budgets. Par extension, une partie des budgets publicitaires seront peut-être reversés aux efforts de présence digitale pour mieux convaincre et rassurer des prospects qualifiés

Bonne pratique #2 - L’émergence d’avis clients enregistrés à la voix

Siri, Google Assistant ou encore Alexa ne sont plus à présenter. Ces assistants vocaux sont devenus un réflexe de recherche pour bon nombre de consommateurs. D’une simple question formulée à l’oral, ils permettent d’obtenir des résultats depuis un téléphone, une voiture, une télévision ou encore une enceinte connectée. Et l’usage de la voix fait un boom exponentiel. 

L’attention des consommateurs est de plus en plus difficile à obtenir. Il est fini le temps où il était possible de leur envoyer de très longs documents ou des enquêtes d’une soixantaine de questions. Porter la voix du client n’a jamais été aussi important. Pourtant, il n’a jamais été aussi dur de capter l’attention des consommateurs puis d’échanger avec eux. Ainsi, laisser la possibilité de dicter des commentaires va permettre d’avoir des avis toujours plus pertinents et complets

Bonne pratique #3 - Le métier de Voice of the Customer Manager démocratisé en France

Comme souvent, la tendance nous vient tout droit d'outre-Atlantique. Abbie Griffin et John R. Hauser sont les premiers à introduire le concept de Voice of the Customer et ses méthodologies à travers la revue Marketing Science en 1993. Selon les deux professeurs en marketing, le dispositif a pour objectif de collecter, de comprendre puis de hiérarchiser les besoins clients dès la conception d’un produit ou service. Depuis, de nombreuses entreprises internationales se sont emparées de la tendance à leur manière. À l’image d’Apple, d’Amazon ou encore de Toyota. Désormais, ce sont de véritables programmes Voice of the Customer qui permettent de booster l’attractivité et le taux de fidélisation client des entreprises. Et grâce à leurs succès, de plus en plus d’entreprises ont compris l’intérêt de la voix du client et dédient désormais un poste de Voice of the Customer Managers.

Jusqu'ici, la tendance des Voice of the Customer Managers était timide en France. Mais elle risque bien d'exploser en 2022 tant elle répond aux enjeux d'attraction et de fidélisation client si importants pour la pérennité d'une activité. Des entreprises de différents secteurs, comme Qonto ou encore Clarins, se sont déjà lancées et prouvent l'efficacité d'une stratégie 100 % centrée client.

 

 

Bonne pratique #4 - Google Business Profile toujours plus décisif pour la visibilité locale

Le moteur de recherche Google est privilégié à 75 % par les internautes français lors de leurs recherches à propos d’entreprises qui les intéressent et la consultation de leurs avis. Et l’application d’itinéraires Google Maps n’est pas en reste puisqu’elle fait partie du top 5 des sources privilégiées. En 2022, les entreprises ne pourront plus se passer de Google pour accroître leur attractivité et générer du trafic au sein de leurs points de vente.

D’autant plus qu’en fin d’année 2021, Google a annoncé l’évolution et le changement de nom de son service gratuit Google My Business. Désormais Google Business Profile, l’outil devient plus accessible. Les professionnels peuvent désormais créer, vérifier, modifier ou encore revendiquer les fiches de leurs établissements depuis le moteur de recherche Google et l’application Google Maps. Cette nouveauté sera accompagnée, à travers l’année 2022, d’autres fonctionnalités qui vont renforcer la présence des professionnels à travers Google et leurs interactions avec leurs clients. Par exemple, les professionnels canadiens et américains vont très prochainement pouvoir visualiser leur historique d’appels depuis leurs profils Google et échanger par messaging depuis ces derniers.

Ainsi, de plus en plus de professionnels vont pouvoir travailler leur référencement local simplement et se concurrencer à travers les outils Google. Il sera, par conséquent, primordial d’optimiser chaque profil Google Business pour assurer sa visibilité parmi les résultats de recherches de prospects à proximité. 

 

Si la présence et la réputation digitales étaient déjà décisives pour l’activité des points de vente français, elles deviendront vitales en 2022. L’heure est à une communication authentique, à une stratégie 100 % centrée client et aux informations uniformisées pour se démarquer. C’est pour ces raisons que les stratégies de Presence et Review Management devront continuer d’accompagner les professionnels dans le pilotage de leur activité, faciliter ce suivi et la croissance de leur chiffre d’affaires à travers l’année 2022 et dans les années à venir. 

 

Améliorez votre visibilité locale en 2022 Tester gratuitement Guest Suite pendant 7 jours

Laissez un commentaire
Analyser votre e-réputation sur Google en 2 clics
Je mesure mon e-réputation en ligne